À Coachella, la performance de Beyoncé était une célébration à la communauté afro-américaine

MUSIQUE – Samedi 14 avril, pendant 1h45, Beyoncé a réalisé l’un des spectacles les plus attendus de Coachella. En plus d’un concert à la hauteur des attentes de son public, la chanteuse américaine en a profité pour rendre hommage à la communauté afro-américaine, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

En 2017, Beyoncé devait déjà se rendre à Coachella mais avait dû annuler son spectacle sur ordre du médecin. Une année plus tard, elle devient donc la première femme noire à se produire sur scène pendant le festival et à être en tête d’affiche.

Et rien n’a été laissé au hasard, à commencer par les costumes. Que ce soient les siens ou ceux de ses danseurs, tous étaient habillés en jaune ou en noir. Ce sont les couleurs de la première fraternité interuniversitaire créée pas des afro-américains aux États-Unis, appelée la “Alpha Phi Alpha Fraternity“. Beyoncé a aussi arboré une tenue hautement symbolique. On pouvait alors y voir le célèbre poing du mouvement des Black Panther ou encore une panthère noire.

Queen B a aussi profité de l’événement pour interpréter avec un orchestre et des danseurs, ses plus gros succès. Elle a invité sur scène son mari, Jay-Z, pour un duo sur le tube “Deja vu”, et a réuni les Destiny’s Child.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi :

À Coachella, le “Yodeling Boy” fait sensation du haut de ses 11 ans

Les Destiny’s child réunies sur scène à Coachella 2018

L’aventure mouvementée de Nabilla à Coachella

Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost, cliquez ici

Tous les matins, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

Articles en lien