Aile volante multirôle: que peut-on espérer du futur bombardier PAK DA?

Le PAK DA, qui remplacera la série des Tu-160 et dont le développement a commencé il y a plusieurs années, sera en avance sur son temps. Le nouvel avion devrait compléter les capacités du Cygne blanc pour devenir un autre appareil fiable de l’aviation stratégique russe:

«Le lancement de la production en série du PAK DA est prévu pour 2028-2029», a déclaré le vice-ministre russe de la Défense Iouri Borissov, cité par la chaîne russe Zvezda. Selon lui, les caractéristiques du nouvel appareil seront largement supérieures à celles des avions actuels de l’aviation stratégique.

Tu-160Aujourd’hui, le PAK DA prend pas à pas forme. Comme l’indique l’académicien Evgueni Fedossov, les développeurs du bombardier ont déjà défendu l’avant-projet. L’existence de ce projet de soi-disant «avion du futur» a également été confirmée par Tupolev, sachant que selon certaines informations une maquette à l’échelle 1:10 serait déjà prête. Selon les experts aéronautiques, il est question d’un avion foncièrement nouveau doté d’un système de visée et de navigation moderne, capable d’utiliser tous les armements actuels et futurs et équipé des tout nouveaux systèmes de liaison et de guerre électronique.

Dans quels rôles pourra-t-il prouver ses capacités?

Cet appareil pourra être utilisé non seulement comme bombardier, mais également comme intercepteur à long rayon d’action voire, dans une certaine mesure, comme plateforme volante pour lancer des vaisseaux depuis la stratosphère. Les spécialistes indiquent que cet avion sera capable de remplir un large spectre de missions opérationnelles.

Loin d’«un avion traditionnel»

Le projet d’avion n’est désigné que schématiquement pour l’instant et il n’est pas présenté en détail au grand public, mais le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine a affirmé que l’appareil «ne ressemblera pas à un avion traditionnel» et prendra la forme d’une aile volante. Selon les informations disponibles, le rôle du fuselage de l’avion est rempli par l’aile embarquant tous les équipements, l’équipage et la charge utile. Il est également de notoriété publique qu’il a été décidé de construire un avion subsonique: son envergure d’aile conséquente et les particularités de la construction ne lui permettent pas de franchir le mur du son.

Le bombardier stratégique russe Tu-160Par ailleurs, plusieurs sources précisent que l’avion sera doté de technologies furtives. Globalement, l’appareil est censé dépasser, par ses caractéristiques, les nombreux modèles actuels de bombardiers russes mais aussi occidentaux. Par exemple, grâce à sa structure modernisée et à ses nouveaux moteurs, le PAK DA aura une grande autonomie, pourra décoller et atterrir dans toutes les conditions et accueillir à son bord le plus large arsenal d’armes possible.

En ce qui concerne l’armement, il a déjà été annoncé que les missiles du PAK DA auraient des fonctions d’intelligence artificielle, ainsi qu’une portée allant jusqu’à 7.000 km. Le général Viktor Bondarev, qui commandait jusqu’à récemment l’armée de l’air, souligne que les missiles du nouvel avion seront à même d’analyser la situation aérienne et radar pour déterminer, à partir de cette analyse, l’altitude et la vitesse de vol.

Articles en lien

Aller à la barre d’outils