Au moins une Américaine sur 16 aurait été violée lors de son premier rapport sexuel, selon une étude