Brexit : Hugh Grant invite Boris Johnson à aller «se faire foutre» avec son «gang de branleurs»

Cette décision a été accueillie avec indignation dans le camp de l’opposition, qui considère qu’elle limite les possibilités des députés de bloquer un « no deal ». Jeremy Corbyn, le chef du Parti travailliste, a annoncé qu’il voulait déposer une motion de censure contre le gouvernement. Une pétition lancée mercredi et contestant la décision de Boris Johnson a rassemblé quant à elle plus de 400 000 signatures mercredi soir.

Articles en lien