Brexit sans accord : des documents officiels confirment un risque de pénurie

Les députés britanniques avaient voté la semaine dernière pour forcer leur gouvernement à publier les détails de l’« Opération Yellowhammer », mise au point dans l’éventualité d’un Brexit sans accord, ce qu’il a fait mercredi. Dans la perspective d’un tel scénario, les autorités britanniques prévoient des perturbations à court terme dans 12 domaines clés, dont l’approvisionnement en eau et nourriture, la santé, les transports et les frontières, ainsi que la possibilité de « désordres publics ».

Articles en lien