CCI Store, une marketplace d’e-service pour les PME

Encourager l’usage du digital par les petites entreprises : c’est l’objectif principal de la marketplace CCI Store selon Pierre Goguet, président de CCI France, la structure qui fédère et anime les 126 Chambres de Commerce et d’Industrie. Sur cette plateforme, les entrepreneurs vont trouver 166 e-services (300 à terme) sélectionnés et testés : applis mobiles et Web, solutions SaaS (usage d’un logiciel en payant un abonnement), simulateurs, outils de paiement, serious games, etc.

« L’originalité de notre place de marché, c’est une offre nationale mais avec des composantes territoriales » précise Alain Di Crescenzo, pdg de l’éditeur de logiciels IGE+XAO et président de la CCI Occitanie. Les CCI régionales pourront en effet valoriser leurs pépites locales et les faire bénéficier de l’audience de la marketplace qui accueille également des géants du numérique comme Amazon ou Microsoft. CCI Store possède selon ses concepteurs six caractéristiques majeures : le site est multi device et responsive (il s’adapte automatiquement à l’écran), multicanal (sites Web, réseaux sociaux, moteurs de recherche), simple car prêt à l’emploi, pertinent grâce à la sélection effectuée en amont, exhaustif.

Toute l’offre est disponible avec un mot de passe unique, évalué par les services de la CCI et humain : les TPE et PME pourront joindre des conseillers en cas de besoin. Pendant 18 mois, 300 chefs d’entreprise, 120 élus et 600 conseillers des CCI ont planché sur cet outil dont toutes les composantes ont subi plusieurs crashs test pour s’assurer de leur bon fonctionnement. L’expérience utilisateur a été privilégiée, avec trois fonctions de recherche : par besoin, mots clés et catégories. Sur les fiches produits des services proposés, il sera possible d’effectuer un premier test gratuit et de consulter les avis d’utilisateurs, vérifiés par un prestataire externe.

CCI France a investi deux millions d’euros, y compris le coût de la campagne de communication imaginée par l’agence la Chose, sur cette plateforme numérique. Un site qui permet à la vieille dame qui fête ses 120 ans  – les CCI ont été organisées par la Loi du 9 avril 1898 – de démontrer sa modernité. « Nous comptons a minima autofinancer la plateforme, mais nous espérons bien en tirer des revenus grâce aux liens sponsorisés et à la publicité » explique Alain Di Crescenzo. CCI France envisage également la création d’événements avec de grands partenaires digitaux comme Amazon, qui serait intéressé. Le succès de cette initiative ne pourra pas être mesuré avant quelques mois, quand les petites et moyennes entreprises se seront appropriées l’outil et auront souscrit aux nombreux services offerts.

Articles en lien