Clermont-Ferrand, terre de combat macroniste

Gagner le chef-lieu du Puy-de-Dôme, terre socialiste, sera difficile pour le parti du président. Qui fait tout pour mettre en valeur son candidat, Eric Faidy.

Eric Faidy est macroniste et macronien. Macroniste, parce qu’il est le candidat investi par la République en marche ( LREM) pour briguer la mairie de Clermont-Ferrand. Et macronien, car il a ce profil dont le parti du président de la République raffole : “Rien ne me prédestinait à la politique. Je n’ai jamais exercé de mandat d’élu, ni adhéré à un parti politique dans l’objectif de faire carrière”, écrit-il dans un tract de présentation. Vous avez probablement entendu ce discours, il y a à peine trois ans quand le jeune Emmanuel Macron faisait argument de son noviciat. 

A 58 ans, Faidy a de la bouteille, mais cet ingénieur a consacré ces trente dernières années à sillonner le monde pour Michelin. Revenu à Clermont-Ferrand il y a trois ans, il s’implique dans la rénovation du centre historique du chef-lieu du Puy-de-Dôme. Et prend goût aux affaires publiques. “Je veux devenir le premier maire écologiste de Clermont-Ferrand”, affirme-t-il. Au risque de faire sourire Olivier Bianchi, le maire actuel, qui aimerait bien le rester : “Ecolo après avoir vendu des pneus toute sa vie ?” 

L’Express réserve cet article à ses abonnés.
Pour poursuivre votre lecture, abonnez-vous.

1 € le 1er mois

puis 8 €/mois sans engagement

Je m’abonne

Article source: https://www.lexpress.fr/actualite/politique/clermont-ferrand-terre-de-combat-macroniste_2106147.html

Articles en lien