EN DIRECT

INDEMNISATIONS

Les élus des grandes villes et métropoles ont réclamé dimanche “une réunion d’urgence” au gouvernement, compte tenu des “préjudices subis par les habitants et les commerçants” après 13 semaines de mobilisation des “gilets jaunes”.

Commerçants et habitants sont “pris en otage par des casseurs” et les pertes sont de l’ordre de plusieurs “millions d’euros dans nombre de grandes villes (Bordeaux, Dijon, Lyon, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse…)”, dénonce France Urbaine, qui réunit les élus des grandes villes et métropoles, dans un communiqué.

Articles en lien

EN DIRECT

INDEMNISATIONS

Les élus des grandes villes et métropoles ont réclamé dimanche “une réunion d’urgence” au gouvernement, compte tenu des “préjudices subis par les habitants et les commerçants” après 13 semaines de mobilisation des “gilets jaunes”.

Commerçants et habitants sont “pris en otage par des casseurs” et les pertes sont de l’ordre de plusieurs “millions d’euros dans nombre de grandes villes (Bordeaux, Dijon, Lyon, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse…)”, dénonce France Urbaine, qui réunit les élus des grandes villes et métropoles, dans un communiqué.

Articles en lien

EN DIRECT

INDEMNISATIONS

Les élus des grandes villes et métropoles ont réclamé dimanche “une réunion d’urgence” au gouvernement, compte tenu des “préjudices subis par les habitants et les commerçants” après 13 semaines de mobilisation des “gilets jaunes”.

Commerçants et habitants sont “pris en otage par des casseurs” et les pertes sont de l’ordre de plusieurs “millions d’euros dans nombre de grandes villes (Bordeaux, Dijon, Lyon, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Etienne, Toulouse…)”, dénonce France Urbaine, qui réunit les élus des grandes villes et métropoles, dans un communiqué.

Articles en lien