EN DIRECT – Hong Kong : Pékin dénonce des agressions “quasi

“LA REVOLUTION DE NOTRE TEMPS”

10e dimanche de manifestations, de milliers d’habitants pro-démocratie de Hong Kong, ce 11 août, en dépit de la réaction policière, entre charges violentes et tirs de gaz lacrymogène. Réunis dans toute la ville, le plus souvent masqués, casqués et vêtus de noir, ils ont joué au chat et à la souris avec les forces de l’ordre, alors que les différents rassemblements avaient été interdits. Cherchant à être “comme de l’eau” pour éviter les blessures, les manifestants ont érigé des barricades, provoqué les forces de l’ordre de leur stylos-laser, mais ne se sont pas interdit d’être plus offensifs à l’égard des policiers, qui ont essuyé des jets de brique. 

Pour mémoire, ces habitants, dont certains ont connu une échauffourée avec des Hong-Kongais favorables au régime chinois, réclament la mise en place d’un suffrage universel direct pour désigner le responsable de l’exécutif local, en remplacement de sa désignation par Pékin, l’abrogation de la loi autorisant les extraditions vers la Chine – aujourd’hui suspendu mais pas retiré – et la l’ouverture d’enquêtes sur les violences dont se rend coupable la police.

Articles en lien