Florence Lamblin Drogue ! Perquisition au domicile de l’élue socialiste à Paris

Des milliers d’euros, des tonnes de cannabis et des armes ! C’est le résultat du grand coup de filet contre un réseau de blanchiment d’argent lié a un trafic de drogue.
Plus de 300.000 € en espèces  auraient été retrouvés chez l’adjointe au maire du XIIIe arrondissement de Paris.

Neuf personnes ont été placées en garde à vue pour «blanchiment d’argent en bande organisée» et «association de malfaiteurs». Parmi elles, des chefs d’entreprise et une élue parisienne.

Des ramifications en Suisse, ont été décelées également, deux personnes soupçonnées d’avoir « passé » des millions de francs suisses ont été interpellées à Genève.

Au début de l’année, moment auquel l’enquête a été lancée, ce réseau avait déjà importé plusieurs tonnes de cannabis.

L’enquête a porté ses fruits et un important réseau d’importation de cannabis entre le Maroc, l’Espagne et la capitale a été mis au jour.

La valeur à la revente de la marchandise représenterait  environ 40 millions d’euros, selon le parquet de Paris.

Cette enquête efficacement menée, a permis de remonter le circuit de blanchiment d’un trafic de cannabis marocain par voiture rapide, “go fast.”

Ce qu’il faut souligner, c’est que les millions d’euros issus de la revente de cette drogue, étaient réinjectés dans l’économie légale, grâce à la complicité de plusieurs cadres supérieurs et de chefs d’entreprises, dont certains avaient même ouvert des comptes bancaires en Suisse.

Une adjointe au maire socialiste du XIIIe arrondissement de Paris, ferait partie de cette bande organisée.

Les policiers auraient découvert plus de 300.000 euros en liquide à son domicile.

Cette élue , dont l’identité n’a pas été révélée a été placée en garde à vue.

Une première partie des nombreuses personnes mises en garde à vue a été déférée ce vendredi, d’autres suspects devraient être présentés ce samedi au juge d’instruction Baudoin Thouvenot.

Ont été saisis : En France : Des armes, plus d’un million d’euros en espèces et des oeuvres d’art d’une valeur d’un million d’euros.

À Genève : Plus d’un million de francs suisses, (820.000 euros) et des bijoux estimés à près de deux millions de francs suisses.

S.V.
par la rédaction @gazetteazur

13 octobre 2012 à 6 h 13 min sur Exclusif, France.

Articles en lien