Gilets jaunes: des “moyens exceptionnels” mobilisés samedi

Ces renforts viendront en plus des quelque 65 000 forces de l’ordre déjà prévues sur le terrain le 8 décembre.

L’exécutif prépare l’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes. Le gouvernement va déployer des “moyens exceptionnels” en plus de 65 000 policiers et membres des forces de l’ordre mobilisés en France samedi pour la quatrième grande journée de manifestations des “gilets jaunes”, a annoncé le Premier ministre Édouard Philippe devant le Sénat ce jeudi. 

Selon les informations de RTL, les gendarmes ont décrété la “mobilisation générale” pour samedi. L’ensemble des repos et des quartiers libres serait ainsi suspendus, et les escadrons de gendarmerie mobile sont tous rappelés, y compris les permissionnaires. 

Plus de mobilité des forces de l’ordre

La radio affirme que le ministère de l’Intérieur n’a pas prévu de mettre en place le même dispositif de sécurité que le 1er décembre. Largement critiqué par les syndicats policiers, le périmètre de type “fan-zone” ne sera pas reconduit. Laurent Nuñez a également indiqué que l’un des objectifs serait d’aller vers plus de mobilité des forces de l’ordre, pour aller plus facilement au contact des casseurs. 

Edouar Philippe a par ailleurs renouvelé ce jeudi l’appel aux “gilets jaunes” à ne pas se rendre à Paris pour manifester, non pas pour “leur interdire de s’exprimer”, mais pour “éviter qu’ils soient pris au piège que leur tendent les casseurs”, alors que l’exécutif affiche ses inquiétudes sur le risque de très grandes violences pour cette nouvelle journée de mobilisation. 

Articles en lien