La canicule de retour en France, 21 départements placés en vigilance orange

Un nouvel épisode de canicule, le deuxième en moins d’un mois, arrive, lundi 22 juillet, sur la France, avec 21 départements du Sud-Ouest et du Centre-Est placés en vigilance orange. La vague de chaleur devrait rapidement s’étendre à “une grosse partie du pays”, selon Météo-France.

Les départements concernés par cette vigilance orange sont l’Ardèche, l’Ariège, l’Aveyron, la Charente, la Charente-Maritime, la Corrèze, la Dordogne, la Drôme, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, l’Isère, les Landes, le Lot, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Rhône, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Vienne.

Lundi matin, à 5 h, on relevait déjà 25,8 degrés à Narbonne, 23,6 degrés à Lyon Bron, 22,9 degrés à Toulouse. Au nord de la Loire, les températures étaient encore assez fraîches avec le plus souvent moins de 15 degrés, mais 18 degrés dans Paris.

Une baisse de la chaleur attendue vendredi

Lundi, les températures maximales vont gagner une dizaine de degrés par rapport à la veille sur le Sud-Ouest. La masse d’air chaude et sèche à l’origine de cette hausse spectaculaire gagnera peu à peu vers le nord. La vigilance orange canicule s’étendra donc rapidement à de nombreuses régions.

Ailleurs, les thermomètres grimperont entre 31 et 35 degrés en général, jusqu’à 36 à 38 sur les plaines du Sud-Ouest, dans certaines vallées d’Auvergne, et du sud de Rhône-Alpes à l’intérieur du Languedoc-Roussillon et de la Provence. Dans l’après-midi, la chaleur restera raisonnable de la Bretagne aux Hauts-de-France et des Ardennes à l’Alsace, avec quand même 28 à 32 degrés dans les terres, 21 à 26 sur les côtes de la Manche.

Dès mardi, les minimales seront le plus souvent comprises entre 20 et 25 degrés, tandis que les maximales s’étageront entre 36 et 40 degrés.

Quelques valeurs légèrement supérieures pourront être observées par endroits. Ces températures devraient commencer à baisser significativement vendredi par l’ouest du pays.

Avec AFP

Articles en lien