La fille de François Mitterrand qualifie DSK de « monstre parfait »

Mazarine Pingeot n’a pas mis de gants pour évoquer l’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn qu’elle considère comme un homme « qui lui avait toujours paru faux ».

La fille de François Mitterrand a qualifié l’homme politique de « monstre parfait ».

C’est Tristane Banon, la journaliste qui a porté plainte contre DSK pour tentative de viol, qui a recueilli les propos (critiques) de Mazarine Pingeot. Des propos publiés dans le  magazine TechniKart.

En promo pour son nouveau livre, « Bon petit soldat », la fille de François Mitterrand avoue avoir une certaine fascination pour les monstres. « Le noir de l’âme humaine, c’est quelque chose qui m’intéresse d’un point de vue romanesque », explique-t-elle et de poursuivre,  « Pour moi, DSK est un monstre parfait. Qu’il soit acculé à cette vérité, à la face du monde entier, c’est formidable d’un point de vue littéraire. »

Mazarine Pingeot confie en effet avoir imaginé une discussion entre DSK et son ex-épouse, Anne Sinclair, au moment de l’affaire du Sofitel, lorsque l’ancien patron était assigné à résidence. « Ce que j’ai fait, c’est imaginer le tête-à-tête entre cet homme et sa femme dans cet immense appartement quand lui est assigné à résidence. L’angoisse, l’horreur de ce huis clos. Ça pourrait être une pièce de théâtre ».

Toutefois, la romancière ne souhaite pas publier ce passage dans son manuscrit. « Je me suis interdit de publier ce texte par rapport au PS, par rapport à moi, par rapport aux conséquences »

Nous voilà rassurés…

S.V.
par la rédaction @gazetteazur

3 octobre 2012 à 11 h 57 min sur Exclusif, France.

Articles en lien