La fin du pétrole dans le Golfe ?

En quelques décennies, l’or noir a bouleversé la géopolitique des pays du Golfe persique, transformant des villages de pêcheurs en métropoles high-tech et faisant des bédouins des acteurs de poids sur l’échiquier mondial. Mais avec le boom et l’efficacité croissante des énergies renouvelables, le marché du pétrole et du gaz naturel est en pleine mutation : la région du Golfe a dû s’adapter à l’idée d’un avenir économique sans hydrocarbures.

En Arabie saoudite, au Qatar et en Oman, des chercheurs venus du monde entier développent de nouveaux produits : des fenêtres solaires productrices de l’électricité, des façades repoussant la chaleur ou du ciment conçu à partir de sous-produits de l’extraction. Mais tant que les dirigeants des pays concernés par la manne pétrolière refuseront de changer de cap, le tournant économique attendu risque fort d’être comprimés.

(source ARTE)


Articles en lien

La fin du pétrole dans le Golfe ?

En quelques décennies, l’or noir a bouleversé la géopolitique des pays du Golfe persique, transformant des villages de pêcheurs en métropoles high-tech et faisant des bédouins des acteurs de poids sur l’échiquier mondial. Mais avec le boom et l’efficacité croissante des énergies renouvelables, le marché du pétrole et du gaz naturel est en pleine mutation : la région du Golfe a dû s’adapter à l’idée d’un avenir économique sans hydrocarbures.

En Arabie saoudite, au Qatar et en Oman, des chercheurs venus du monde entier développent de nouveaux produits : des fenêtres solaires productrices de l’électricité, des façades repoussant la chaleur ou du ciment conçu à partir de sous-produits de l’extraction. Mais tant que les dirigeants des pays concernés par la manne pétrolière refuseront de changer de cap, le tournant économique attendu risque fort d’être comprimés.

(source ARTE)


Duval

Articles en lien

La fin du pétrole dans le Golfe ?

En quelques décennies, l’or noir a bouleversé la géopolitique des pays du Golfe persique, transformant des villages de pêcheurs en métropoles high-tech et faisant des bédouins des acteurs de poids sur l’échiquier mondial. Mais avec le boom et l’efficacité croissante des énergies renouvelables, le marché du pétrole et du gaz naturel est en pleine mutation : la région du Golfe a dû s’adapter à l’idée d’un avenir économique sans hydrocarbures.

En Arabie saoudite, au Qatar et en Oman, des chercheurs venus du monde entier développent de nouveaux produits : des fenêtres solaires productrices de l’électricité, des façades repoussant la chaleur ou du ciment conçu à partir de sous-produits de l’extraction. Mais tant que les dirigeants des pays concernés par la manne pétrolière refuseront de changer de cap, le tournant économique attendu risque fort d’être comprimés.

(source ARTE)


Duval

Articles en lien