La Russie accélère le premier vol du bombardier modernisé Tu-160

Le premier vol du bombardier stratégique lance-missiles Tupolev Tu-160M2, une version modernisée du Tu-160 Cygne blanc, aura lieu dès fin janvier, a annoncé vendredi le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine.

«Le Bureau d’études Tupolev promet que l’avion sera prêt plus tôt que prévu – fin janvier», a indiqué M.Rogozine sur Twitter.

​Le vice-Premier ministre avait antérieurement indiqué que les essais en vol du nouvel appareil supersonique commenceraient en février.

Le Tu-160 fait l’objet d’une modernisation profonde à l’initiative du ministère russe de la Défense, qui envisage d’en acheter une cinquantaine. Selon le ministère, ils seront 2,5 fois plus efficaces que les Tu-160 actuels.

Tu-160L’usine aéronautique de Kazan a dévoilé en novembre dernier le premier Tu-160M2, destiné à renforcer la triade nucléaire russe.

Le Tu-160 est le plus gros et le plus puissant avion militaire supersonique à géométrie variable au monde. Conçu dans les années 1970-1980, il est en service dans l’armée russe depuis 1987. Le Président russe Vladimir Poutine a décidé de relancer la production des Tu-160, à la demande du ministère de la Défense en mai 2015.

Possédant au total 16 appareils de ce type, les Forces aérospatiales russes ont utilisé le Tu-160 lors de l’opération aérienne contre les terroristes de Daech en Syrie. Les bombardiers y ont pour la première fois largué des bombes guidées KAB-500 et tiré des missiles à guidage laser Kh-29L ainsi que des missiles balistiques de précision Kh-101.

D’une masse au décollage atteignant 275 tonnes, le Tupolev Tu-160 a une vitesse maximale de plus de 2.000 km/h et peut emporter jusqu’à 40 tonnes d’armements: bombes non guidées ou guidées de différents calibres (y compris nucléaires), missiles de croisière stratégiques Kh-55 ou missiles aérobalistiques Kh-15. Son autonomie de vol varie entre 10.000 et 16.000 km en fonction des charges de combat.

Articles en lien

Aller à la barre d’outils