La Table du Huit, la Sardaigne à Paris avec Nicola Pisu

A la recherche d’un restaurant sarde à Paris ? La Table du Huit, restaurant de la discrète Maison des Champs-Elysées (8e), vous fait voyager en Italie en 10 minutes chrono ! Le restaurant vient de changer de chef (et de carte), et passe d’une cuisine française gastronomique à une cuisine sarde qui met les légumes, les pâtes et l’huile d’olive à l’honneur.

Ce vent de fraicheur, on le doit à Nicola Pisu, chef sarde à la tête d’un restaurant dans le 1er arrondissement. Une cuisine généreuse, authentique et typique, voilà ce que propose désormais le restaurant et on valide.

Pour la Table du Huit, le chef a imaginé des plats frais et gourmands, qui rappellent sa région natale, la Sardaigne, des plats qui nous emmène au soleil, loin de la cohue parisienne.

Tartare de thon frais, beignets de fleur de courgettes à la ricotta, planches de charcuteries de pays à partager, 6 entrées alléchantes nous donnent envie d’attaquer le repas à la sauce sarde ! Pour nous, la belle planche de charcuteries, avec ses fromages de brebis et ses légumes marinés, mais aussi les délicieux beignets de fleur de courgette.

Puis, place au plat principal. Poulpe grillé en gremolada et légumes à l’huile de Gonnosfanadiga, et Linguine au thon frais, olives, tomates et câpres nous font de l’oeil. Les portions sont plus que correctes, et les saveurs sont vraiment au rendez-vous. Qu’il est agréable de déguster des pâtes fraiches faites maison, juste cuites dans sa sauce tomate, câpres et thon…

Et s’il vous reste de la place, goûtez au feuilleté maison, mascarpone, pêches et amaretti ou (s’il ne reste pas de place), ne vous refusez pas la pannacotta à la vanille aux fruits rouges !

Verdict ? Pari réussi pour Nicola Pisu, qui apporte une touche de simplicité dans un restaurant plutôt guindé ! Avec sa carte, Nicola Pisu apporte le meilleur de son restaurant à la Table du Huit, pour une belle découverte qui donne des envies de voyage.

Nota bene : aux beaux jours, il est d’ailleurs possible de déjeuner à l’ombre dans la très belle terrasse de la Maison des Centraliens, une belle pause gourmet en plein coeur de Paris !

On ne sait pas pour vous, mais on resterait bien en Sardaigne (surtout quand c’est à deux pas du Grand Palais !).

Articles en lien