Les créations d’emplois s’accélèrent dans le secteur privé

L’année 2017 restera assurément comme  une bonne année pour l’emploi en France . Sur la base des résultats provisoires pour le quatrième trimestre,  publié ce mardi par l’Insee , sur l’ensemble de l’année, l’emploi salarié dans le secteur privé a augmenté de 1,3 %.

Une hausse qui correspond à quelque 253.000 emplois supplémentaires par rapport à 2016. Plus que les 234.500 comptabilisés en 2016 et les 129.700 de 2015.

Hors intérim, l’augmentation est légèrement moins dynamique avec une hausse de 1 % et 208.000 emplois créés.

Au total, le secteur privé employait 19,27 millions de salariés fin 2017, là encore un niveau record.

La construction revient dans le vert

Dans le détail et en rythme annuel, l’emploi salarié privé augmente avant tout dans l’agriculture (+2 % avec 5.800 postes supplémentaires) et dans les services marchands au sein desquels sont comptabilisés les intérimaires (+1,9 % et 12.028 emplois).

L’intérim confirme d’ailleurs son dynamisme et affiche une hausse de 6,6 %. Sur l’ensemble de l’année 2017, le secteur a ainsi créé 45.000 postes de plus qu’en 2016,  selon les chiffres de l’Insee.  Et avec 734.400 postes, l’intérim a atteint un record à fin 2017.

Le secteur de la construction vient compléter ce trio gagnant avec une progression de 1,6 % et 21.300 postes créés. Le secteur revient dans le vert pour la première fois depuis 2008.

Par contre, l’industrie continue d’être à la peine et de détruire des postes. Le secteur a ainsi perdu près de 10.000 emplois correspondant à un repli de 0,3 %.

La fin de l’année s’avère particulièrement dynamique puisque, sur le seul quatrième trimestre, « l’emploi salarié privé continue d’augmenter sur le même rythme qu’aux trimestres précédents » (0,3 %) avec 53.300 créations nettes d’emploi après 49.600 au trimestre précédent.

Selon l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), le salaire moyen par tête a progressé un petit peu plus vite que l’inflation en 2017.

Il a en effet de 1,3 % sur un an alors que l’inflation a affiché sur la même période une hausse 1,1 % sur un an hors tabac.

L’indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) a enregistré des progressions identiques.

Articles en lien

Aller à la barre d’outils