Ligue des champions : le gros bug de RMC Sport

RMC Sport était attendu au tournant. Et il a déçu.  Titulaire des droits de la plus prestigieuse des compétitions de football européen , la Ligue des champions, le bouquet sport du groupe Altice diffusait mardi soir ses toutes premières rencontres en direct.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Dès le coup d’envoi du match entre Barcelone et le PSV Eindhoven, programmé à 19 heures, certains abonnés au service ont pu constater des ralentissements, voire des coupures au sein du player de RMC Sport.

Sur Twitter, le groupe a rapidement tenu à s’excuser pour le désagrément : « En raison d’une forte affluence, l’accès au site peut présenter quelques ralentissements : si vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à renouveler l’opération », expliquait SFR.

 

Pic de coupures pour Liverpool-PSG

Mais le pire était à venir, lors du choc entre Liverpool et le Paris-Saint-Germain à 21 heures. Une rencontre avec une audience bien supérieure à celle des deux premiers matchs. Et là encore, les abonnés au service de RMC Sport ont été confrontés à des coupures massives.

 

De quoi déclencher l’ire des nombreux fans de foot, échaudés par le fait d’avoir souscrit à un service facturé à 19 euros par mois pour certains (ceux n’ayant pas d’offre box et mobile SFR), pour un service (aussi) peu fonctionnel.

 

Aux alentours de 22 heures, les problèmes n’étaient toujours pas réglés, obligeant la chaîne propriétaire des droits de la compétition à présenter de nouveaux ses excuses.

 

Excuses et remboursement

La soirée avait pourtant bien débuté pour le groupe. Trois heures avant le coup d’envoi de la rencontre entre les Parisiens et les joueurs de Liverpool, le groupe Altice annonçait un  accord de distribution avec le groupe Canal+ concernant le bouquet de RMC Sport .

Après cette première soirée ratée, Altice a présenté ses excuses à ses abonnés et promis que « tout sera mis en oeuvre pour que les prochains matchs soient parfaitement diffusés via l’application RMC Sport ». Le groupe va également offrir le premier mois d’abonnement à « tous les clients impactés par les dysfonctionnements de l’application RMC Sport ».

Plus de 200.000 nouveaux abonnés en quelques jours

« On a été dépassés par le succès. On avait prévu de recruter beaucoup d’abonnés ces derniers jours mais on en a recruté 200.000 et je crois que ce n’est jamais arrivé dans l’histoire des télécoms », a déclaré, ce mercredi matin, Alain Weill, directeur général d’Altice-Europe, sur BFMTV .

« Les serveurs sont tombés en partie pendant le match, puis sont revenus […] On est en train de voir comment on va augmenter le nombre de serveurs disponibles », a-t-il ajouté.

« Nos partenaires et prestataires ont aussi eu des difficultés. Notre prestataire qui s’occupe du paiement de l’abonnement est tombé pendant 40 minutes hier et cela nous a fait perdre beaucoup d’abonnés […] Toutes les équipes techniques travaillent parce que nous avons un nouveau match ce soir. »

Altice aura, en effet, l’occasion de rassurer ses clients dès ce mercredi soir pour l’entrée en lice de Lyon en Ligue des champions. Pour le groupe, l’enjeu financier est conséquent. Au printemps 2017, il a misé plus de 1 milliard d’euros pour obtenir les droits de la compétition sur la période 2018-2021.

Articles en lien