Livre : Alain Di Rocco – Année 451, la victoire de l’occident

 

Il y a moins de trois ans, en aout 2015, nous faisions place dans nos colonnes à monsieur Alain Di Rocco et Balades en ville, des origines au Moyen-Age[1], son second ouvrage, récemment paru[2]. En ce printemps 2018, notre passionné d’histoire revient cette fois avec une nouvelle livraison sous le bras, l’occasion pour nous de vous en livrer une petite présentation.

 

 

 

C’est en ce mois d’avril 2018 que nous revient Année 451, la victoire de l’occident, chronique historique, nous revient car cet ouvrage fut une première fois publié par son auteur il y a neuf ans de cela, chez Thélès[3]. Cette réédition du premier ouvrage d’Alain Di Rocco se faisant cette fois sous la bannière des Editions Beaurepaire.

451 : une année, une bataille pour une page d’Histoire…

Comme le titre nous l’indique, Alain Di Rocco retrace dans ces pages des événements ayant eu lieu en 451, plus précisément lors de la bataille des champs Catalauniques, opposants les Huns et leur chef Attila aux différents peuples gallo-romains menés par Aetius. Un conflit qui, pour la première fois, verra combattre cote à côté  les peuples francs, burgondes, wisigoths, sarmates et gaulois[4].  Une lutte armée qui permit à ce pays qui plus tard sera la France de demeurer, muent qu’étaient ces peuples de cultures différentes par la volonté de défendre un seul et même territoire face à un ennemi commun…

Un évènement fondateur de notre histoire donc, pour un  récit pourtant encore largement méconnu, hormis, bien sûr, des seuls passionnés, initiés et autres spécialistes et historiens… C’est cette histoire que Di Rocco se propose de nous faire (re)découvrir aujourd’hui.

Un style, un souffle

Cet ouvrage, au sujet pouvant troubler, voire rebuter, le lecteur néophyte au premier abord, se caractérise avant tout par le style et le souffle de son auteur. Celui-ci parvient en effet à nous prendre la main, nous emmenant sans grande difficulté par les chemins de cette époque des plus troublées, faisant naitre au fil des pages l’intérêt réel pour ce texte au demeurant très efficace. Alain Di Rocco est parvenu à allier avec forte justesse simplicité et sobriété en ne négligeant point la rigueur qu’exige toute entreprise d’historien. Tout se trouvant très clairement exposé et relaté sans que jamais il ne nous donne à un moment la désagréable impression d’en faire trop. Si nécessaire, c’est le souffle habilement  disséminé de l’écriture purement romanesque qui emportera notre adhésion, l’auteur conjuguant à propos celle-ci à la relation de faits historiques connus et reconnus. Sur cet aspect de son travail, Alain Di Rocco reconnait en effet :

« Ce texte a été écrit pour faire connaitre aux lecteurs le déroulement de la bataille de lan 451. Le récit historique de ce conflit nest pas une fiction, même si celui-ci a été agrémenté dun style romance et fantastique. Le parcours d’Attila en Gaule, les villes assiégées et les dates sont confirmés dans l’histoire. Seuls les dialogues, courriers, quelques personnages subalternes et certains trajets de l’armée coalisée ont été imagines. Ainsi, le lecteur pourra, d’une manière plaisante, prendre connaissance de ce combat effroyable, pourtant souvent méconnu de nos contemporains »[5].

Il va sans dire qu’Alain Di Rocco atteint son objectif, s’adressant à chacun de nous ou presque, c’est sans peine que son propos intéresse et tient en haleine. Les initiés et autres historiens en herbe se replongeront certainement sans mal dans cette époque obscure de l’histoire mondiale. Les néophytes, eux, découvriront et apprendront beaucoup dans cet ouvrage au contenu abordable et plaisant et ne  seront au final pas rebutés par cette lecture d’un récit aux accents épiques, mais pourtant historiquement vrai.

Un travail intéressant qui mérite que l’on s’y (re)penche !

 

Alain Di Rocco, Année 451, la victoire de l’occident, chronique historique, Editions Beaurepaire, Paris, Avril 2018.

 

Xavier Fluet @LaGazetteDeParis

 

[1] Alain Di Rocco, Balades en ville, des origines au Moyen –Age, éditions Beaurepaire, Paris,  2015.

[2]  Xavier Fluet, « Livre : Alain Di Rocco – Balades en ville, des origines au  Moyen Age (2015) » La Gazette De Paris, 22/08/2015. Lien : http://gazetteparis.fr/2015/08/22/128748/

[3] Alain Di Rocco, Année 451, la bataille qui sauva l’Occident, chronique historique, Thélès, Paris, 2009.

[4] Cf. 4e de couverture, résumé de l’ouvrage.

[5]  Note de l’auteur.

Articles en lien