Macron peut-il remettre l’Europe en marche ?

Sept mois après le discours de la Sorbonne qu’Emmanuel Macron avait auto-proclamé comme « fondateur pour l’Europe », le chef d’État s’exprime aujourd’hui devant le Parlement européen à Strasbourg. Alors qu’il fait le choix du volontarisme pour sa politique intérieure, quelles sont ses armes sur la scène européenne et internationale ? Face aux avancées des partis eurosceptiques et aux forces imprévisibles que forment la Russie et les États-Unis, pourra-t-il imposer sa vision d’une Europe souveraine ?

Pour en discuter, nous recevons Alexis Poulin, journaliste et spécialiste des questions européennes, Yves Bertoncini, président du Mouvement européen-France ainsi que Marion Gaillard, historienne et spécialiste de la relation franco-allemande.

Articles en lien