Mais pourquoi Macron a-t-il offert une bouture de chêne à Trump ?

ADDITION

La facture de l’occupation de plusieurs universités est salée, s’est plaint ce lundi la ministre de l’Enseignement supérieur. Selon Frédérique Vidal, la facture des dégâts, notamment à Tolbiac et Paul-Valéry (Montpellier) s’élèveraient à plus d’un million d’euros, précisant toutefois que les “devis sont en cours”. Pour le site de Paris-1, de nombreuses voix parmi les syndicats étudiants avaient dénoncé l’usage de tronçonneuses de la part des CRS pendant le déblocage, expliquant que cela avait accru le coût des dégâts.

Articles en lien