Moscou dévoile des conditions du règlement politique dans la péninsule coréenne

PyongyangWashington devrait faire preuve de retenue pour ne pas saper les chances du règlement politique dans la péninsule de Corée, a déclaré vendredi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov.

«Bien sûr, dans cette situation, les autres participants à ce drame doivent exprimer la prudence maximale, l’équilibre et la retenue pour ne pas saper la chance tellement fragile d’un règlement politique durable», a souligné le diplomate russe.

Selon lui, des déclarations menaçantes, même si ce n’est pas de la part de représentants officiels mais d’hommes politiques, influencent en tout cas la situation.

la Corée du NordLa Russie espère que des consultations entre des représentants des deux Corées sur la participation de l’équipe nord-coréenne aux Jeux olympiques d’hiver 2018 à Pyeongchang en Corée du Sud favoriseraient l’amélioration des relations et les perspectives de dénucléarisation de la péninsule coréenne, a ajouté le vice-ministre.

Les dernières négociations de haut niveau entre les deux Corées ont eu lieu en décembre 2015.

Mercredi 3 janvier, Kim Jong-un a ordonné de rétablir le «téléphone rouge» entre Pyongyang et Séoul. Le même jour, une communication a eu lieu entre des représentants des deux pays. Des négociations de haut niveau entre la Corée du Nord et la Corée du Sud auront lieu la semaine prochaine, selon le ministère sud-coréen de l’Unification.

Articles en lien

Aller à la barre d’outils