Musique: Anna Calvi dévoile le clip de “Hunter”

Anna Calvi dévoile aujourd’hui Hunter, le titre éponyme de son nouvel album à paraître le 31 août chez Domino. Cet album est une ôde au plaisir transcendant que l’on ressent en trouvant sa communauté et un foyer dans les espaces queer. Anna explique que le titre parle « d’explorer une sexualité, plus subversive et qui va au-delà de ce qui est attendu d’une femme dans notre société patriarcale et hétéronormative. »

Regardez le visualiser ici :

Ecoutez le titre en streaming ici

‘Hunter’ fait suite au premier single de l’album ‘Don’t Beat The Girl out Of My Boy’ dont le clip a été réalisé par William Kennedy, étoile montante de la vidéo et collaborateur de Kendrick Lammar, le clip est à découvrir ici, avec une chorégraphie signée Aaron Sillis.

Produit par Nick Launay (Nick Cave, Grinderman) et enregistré aux Konk Studios à Londres et à Los Angeles avec le groupe d’Anna : Mally Harpaz sur plusieurs instruments, Alex Thomas à la batterie mais également avec l’aide d’Adrian Utley de Portishead aux claviers et Martyn Casey de The Bad Seeds à la basse. Cet album est brut et empreint d’une énergie primaire avec laquelle Anna Calvi repousse les limites de sa guitare et de sa voix, comme jamais elle ne l’avait fait, auparavant.

Hunter incarne un sentiment de lâcher prise. Pour la compositrice et virtuose de la guitare, cet album apparaît comme une catharsis et une opportunité d’être plus honnête que jamais. Première sortie depuis Strange Wether son EP en collaboration avec David Byrne, Anna Calvi (2011) et One Breathe (2013), Hunter est un album viscéral qui explore le thème de la sexualité et le fait de briser les codes de l’hétéronormativité. Un album queer, féministe et galvanisant dans sa quête de liberté. Il était important pour Anna que ce disque soit à la fois vulnérable et puissant, aussi beau que brutal et qu’il s’intéresse à la fois au chasseur et à la proie. Mais elle reste prudente sur le fait qu’aucun de ces aspects ne soit perçu comme « masculin » ou « féminin », afin de démontrer qu’une personne, peu importe son genre peut être les deux à la fois. Toute l’importance est dans le contraste en lui même, dans la façon dont elle oscille entre les deux extrêmes, plus libérée que jamais. Elle souhaitait s’exprimer sur le fait « d’être affranchie de cette notion de déterminisme du genre, affranchie de l’inquiétude de ce que l’on pensera de moi et de la façon dont je dispose de mon corps. Pour moi c’est une vision assez utopique. »

Anna Calvi Hunter artwork

Tracklisting

1. As A Man
2. Hunter
3. Don’t Beat The Girl Out Of My Boy
4. Indies Or Paradise
5. Swimming Pool
6. Alpha
7. Chain
8. Wish
9. Away
10. Eden

 

Hunter sera disponible en CDvinyledigital et streaming. L’album sera également disponible en édition deluxe limitée, vinyle couleur rouge et signée.
Hunter est disponible en pré-commande ici.

Après une série de 3 concerts exceptionnels qui ont eu lieu à Paris, Londres et Berlin en juin 2018, Anna jouera son nouveau live lors d’une tournée en France et en Europe cet automne. Retrouvez toutes les dates ici.

25.08 Paris, Rock en Seine
08.10 Lille, Le Splendid
09.10 La Rochelle, La Sirene
10.10 Nantes, Stereolux
22.10 Lyon, Le Radiant
23.10 Strasbourg, La Laiterie
25.01 Nancy, L’Autre Canal
26.01 Nimes, Paloma
27.01 Toulouse, Le Bikini
29.01 Bordeaux, Le Rocher de Palmer
31.01 Reims, La Cartonnerie

 

Anna Calvi online
Website | Facebook | Twitter | Soundcould | Youtube | Instagram

Articles en lien