Musique: Beat Happening sort une intégrale

Le 29 novembre, Domino sortira We Are Beat Happening, un coffret regroupant l’ensemble de la discographie du groupe. Sept albums qui montrent comment le groupe a su créer une pop underground à l’échelle internationale selon ses propres règles. Les albums ont été remasterisés par Frank Arkwright aux studios Abbey Road et ce sera la première fois depuis plus d’une décennie que le catalogue Beat Happening sera entièrement pressé.
L’histoire de Beat Happening – Calvin Johnson, Heather Lewis et Bret Lunsford – a commencé à Olympia (Washington) au début des années 1980. Après avoir joué ses premiers concerts au Japon, le trio a sorti cinq albums et quatre EPs entre 1984 et 1992. Et bien qu’il ait joué son dernier concert en 1992 et enregistré son dernier album en 2000, il est difficile de vraiment définir la fin de vie du groupe. Avec la musique qu’il a faite et les concerts qu’il a donnés, Beat Happening a créé un lien qui est toujours complètement présent.
À ses débuts, Beat Happening a pu exister grâce à l’aide d’autres groupes qui lui ont prêté leurs instruments et lui ont offert leur soutien. Le trio acceptait les coups de mains et nouait des contacts partout où il allait. Ses spectacles au Japon ont été rendus possible grâce à l’aide d’un camarade de classe à l’Evergreen State College d’Olympia. Le groupe partageait la même philosophie et la même esthétique sonore que la scène des Pastels et des Vaselines de Glasgow, et lorsque sa tournée anglaise l’a amené à Glasgow en 1988, cette alliance s’est définitivement scellée.
Ian MacKaye (du label Dischord) et Johnson se sont rencontrés pour la première fois lorsque Calvin était au lycée, et plusieurs années plus tard ils se sont liés d’une amitié qui a connecté les scènes de Washington, DC et d’Olympia. Les tournées de Beat Happening aux côtés de Fugazi ont été instructives à plusieurs niveaux, mais surtout sur la nature du punk rock. La réfutation de l’agressivité en tant que principe fondamental du punk par Beat Happening a été difficile à percevoir pour de nombreux fans de Fugazi, encore moins à accepter. Chaque concert que les deux groupes ont joué ensemble a offert de nouvelles possibilités. 
Alors que sa tournée se termine au début des années 90, Beat Happening fait une mémorable escapade dans le Pacifique Nord-Ouest en 1992 avec Stuart Moxham (Young Marble Giants) et Bratmobile. Les cinq concerts présentaient un large spectre du punk de ses débuts au Royaume-Uni jusqu’à l’émergence du mouvement Riot Grrrl. Il était tout à fait logique que Beat Happening joue entre ces deux groupes. Ses chansons relient les points entre le minimalisme post-punk et la destruction des standards par Riot Grrrl et illustrent pourquoi son son brut et sa singularité ont dominé une grande partie de la musique indépendante des années 90.
La légende de Beat Happening, et de K, le label que Calvin Johnson a fondé, est pleine de grands noms avec lesquels ils ont travaillé avant d’être des stars (Beck, Modest Mouse, Gossip), et de grands noms qu’ils ont influencés (Kurt Cobain, Sleater-Kinney, REM – qui a repris “Indian Summer”). Ils ont travaillé avec des gens comme Stuart Moxham, Phil Elverum (Mount Eerie, The Microphones), Steve Fisk, Mark Lanegan et Conrad Uno.
Et maintenant, en 2019, Bret, Heather et Calvin ont tous une famille et une carrière. Bret et Calvin sont dans des groupes. Heather – qui fait toute la création visuelle pour le groupe – continue de faire de l’art. Ils sont toujours les amis les plus fidèles. Mais dans la mesure où Beat Happening n’a jamais été comme les autres groupes, pourquoi l’étendue de leur existence devrait-elle être définie par un critère normal ? We are Beat Happening (Nous sommes Beat Happening). Notez le temps du verbe.

Pochette du coffret We Are Beat Happening

Le coffret We Are Beat Happening comprend six albums répartis sur sept vinyles, un livret exclusif de 36 pages écrit par Lois Maffeo et incluant des photos rares et inédites et des peintures du groupe.
 
Beat Happening (1985) – 2 x LP
Jamboree (1988)
Black Candy (1989)
Dreamy (1991)
You Turn Me On (1992)
Music To Climb The Apple Tree By (2003)
Pré commander : Dom Mart
Tracklistings du coffret : 
Beat Happening – 2 x LP 
Side One
1. Foggy Eyes
2. Bad Seeds
3. I Let Him Get to Me
4. I Spy
5. Run Down the Stairs
Side Two
1. In Love with You Thing
2. I Love You
3. Down at the Sea
4. Our Secret
5. What’s Important
6. fourteen
7. Bad Seeds (live)
Side Three
1. Run Down the Stairs
2. In My Memory
3. Honey Pot
4. The Fall
5. Youth
6. Don’t Mix the Colors
Side Four
1. Christmas
2. fourteen
3. Let’s Kiss
4. 1, 2, 3
5. Look Around
6. I Love You (demo)
Jamboree 
Side One
1. Bewitched
2. In Between
3. Indian Summer
4. Hangman
5. Jamboree
Side Two
1. Ask Me
2. Crashing Through
3. Cat Walk
4. Drive Car Girl
5. Midnight A Go-Go
6. The This Many Friends Club
Black Candy 
Side One
1. Other Side
2. Black Candy
3. Knick Knack
4. Pajama Party In A Haunted Hive
5. Gravedigger Blues
 Side Two
1. Cast A Shadow
2. Bonfire
3. T.V. Girl
4. Playhouse
5. Ponytail
Dreamy 
Side One
1. Me Untamed
2. Left Behind
3. Hot Chocolate Boy
4. I’ve Lost You
5. Cry For A Shadow
Side Two
1. Collide
2.Nancy Sin
3. Fortune Cookie Prize
4. Revolution Come And Gone
5. Red Head Walking
You Turn Me On 
Side One
1. Tiger Trap
2. Noise
3. Pinebox Derby
4. Teenage Caveman
5. Sleepy Head
Side Two
1. You Turn Me On
2. Godsend
3. Hey Day
4. Bury The Hammer
Music To Climb The Apple Tree By 
Side One
1. Angel Gone
2. Nancy Sin
3. Sea Hunt
4. Look Around
5. Not A Care In The World
6. Dreamy
7. That Girl
Side Two
1. Secret Picnic Spot
2. Zombie Limbo Time
3. Foggy Eyes
4. Knock On Any Door
5.  Sea Babies
6. Tales Of Brave Aphrodite
7. Polly Pereguinn
8. I Dig You

Articles en lien