Musique: Découvrez “Unchain my Heart”, le nouveau clip de Guive and The Ora

Guive and The Ora
 
 
Guive (chant, trombone) – Professor Liv’high (rhodes, accordéon, chant, choeur) – François Vennin (guitare) – Maké (saxophone, flûte, clavier, choeur) – Kevin (basse) – Mika (clavier, choeur) – David-Thierry Desert /Ti Kitoko (percussions) – Rico (batterie, choeur)
 
 
Son trombone à la main, une inépuisable énergie irradiant son corps et un sourire communicatif barrant en permanence son visage, Guive arpente depuis plus de vingt ans les scènes d’ici et d’ailleurs pour faire swinguer nos quotidiens. Au fil du son, toujours bon lorsqu’il s’imprègne de reggae, il n’a eu de cesse de faire souffler sur tous les publics passant à sa portée un petit air frais rempli de délicates mélodies aux accents cuivrés. Le groove au bout des doigts, il promène ainsi sa silhouette élégante dans un univers où tout est matière à célébrer la vie, même et surtout lorsqu’elle devient difficile. Qu’il opte pour la langue de Shakespeare ou joue avec celle de Molière, Guive nous propose un voyage original, sincère et joyeux, où la musique est le remède universel et absolu à tous les maux. Et comme il n’aime pas se balader seul sur les routes de la conscience, c’est en compagnie de The Original Reggae Addicts (aka The Ora) qu’il a décidé de se frayer un chemin dans la jungle urbaine de nos quotidiens désenchantés. Sept musiciens multi-instrumentistes, rencontrés au hasard du déjà riche parcours de ce chanteur à la voix unique, entre toutes reconnaissables, renvoyant aux grands crooners reggae tels que Dennis Brown, Delroy Wilson ou Freddie Mc Gregor, et le tour était joué, donnant naissance à un vaisseau musical à nul autre pareil, où les sonorités de la Jamaïque se mêlent à la soul à grand renfort de rhodes et de cuivres et où les percussions viennent caresser les sons inhabituels du melodica ou de l’accordéon. Car avec Guive and The Ora, personne n’est laissé à la porte, tout le monde est le bienvenu, puriste ou néophyte, peu importe le flacon pourvu que le morceau soit bon et accessible au plus grand nombre.
Loin de tout clivage, traçant sa route en toute liberté, Guive and The Ora, avec leur premier album «La musique est mon remède» nous souhaite la bienvenue dans leur univers, entre reggae, ska, rocksteady, lovers rock, roots et cette pointe de soul qui fait se dresser irrésistiblement les poils. Alors, n’hésitez plus et suivez dès maintenant l’ordonnance du docteur Guive, la fièvre n’en sera que plus agréable !
 

Articles en lien