Nouvelle-Zélande : la police se déploie près d’une mosquée après une fusillade

La police a annoncé avoir déployé vendredi 15 mars des officiers armés près d’une mosquée du centre-ville de Christchurch, dans le sud de la Nouvelle-Zélande, après avoir été informée qu’une fusillade s’était produite. Elle n’a pas précisé si l’incident s’était produit à l’intérieur de la mosquée ou aux alentours, demandant à la population de ne pas se rendre dans la zone.

“Une situation grave et mouvante est en cours à Christchurch, avec un tireur actif”, a déclaré la police dans un communiqué. “La police répond au maximum de sa capacité pour affronter la situation, mais les risques restent extrêmement élevés”.

Aucun bilan officiel n’était disponible. Mais selon le New Zealand Herald, au moins une personne a été tuée. Des témoins ont déclaré aux médias locaux avoir vu plusieurs corps ensanglantés gisant près du bâtiment. La presse a également déclaré que des membres de l’équipe de cricket du Bangladesh était présents sur l’un des sites. Un joueur a cependant précisé que l’équipe “entière” était saine et sauve.

Le commissaire Mike Bush a déclaré que toutes les écoles de la ville avaient été bouclées en réponse à un “grave incident impliquant des armes à feu toujours en cours”. “La police appelle tous ceux qui sont présents dans le centre de Christchurch à ne pas sortir et de signaler tout comportement suspect”.

Avec AFP et Reuters

 

Articles en lien