OM-Leipzig : Denis Balbir suspendu après ses propos homophobes hors antenne

Chez W9, on ne coupe pas les micros après les matchs. Denis Balbir, le commentateur du match entre Marseille et Leipzig (5-2), se retrouve au cœur d’une polémique. Il vient d’être suspendu par son employeur, le groupe M6, qui vient de l’annoncer dans un communiqué.

Une heure après le coup de sifflet final, une vidéo est apparue sur Twitter. Une main anonyme, qu’on imagine fortement liée à la chaîne, a diffusé sur la toile une conversation hors antenne du duo de commentateurs de la soirée, Denis Balbir et Jean-Marc Ferreri.

Avec le stade Vélodrome vide en toile de fond, Denis Balbir réagit à l’élimination de l’équipe allemande auprès de son consultant avec des mots vulgaires et homophobes : « Je suis bien content pour ces pédés-là, arrogants au match aller, comme ils étaient sûrs de gagner… Enfoirés… » Des propos qui, depuis, tournent en boucle… La vidéo compte, vendredi matin, plus de 315 000 vues.

Des propos insultants qui pourraient poser problème au moment où M6 va diffuser des matchs de l’équipe de France après le Mondial 2018.

Certaines chaînes ont donné pour consigne de couper les micros des commentateurs dès la fin du direct. C’est notamment le cas de TF1 depuis la diffusion d’une dispute entre Thierry Roland et Jean-Michel Larqué pendant la Coupe du monde 2002.

Contacté par nos soins, Denis Balbir n’a pas répondu. « Navré », le commentateur a présenté ses excuses dans un tweet, posté vendredi, en fin de matinée. « La diffusion de cette séquence privée et en aparté sur les réseaux sociaux est cependant particulièrement malveillante », a-t-il précisé.

Des excuses qui n’ont pas empêché le groupe M6 d’annoncer dans la matinée de vendredi que le commentateur était suspendu « à titre conservatoire de la présentation de la compétition de Ligue Europa diffusée sur son antenne ». « La chaîne tient à rappeler que le respect de l’adversaire s’impose en toutes circonstances », conclut le communiqué.

Articles en lien