Réforme des retraites : la CFDT lance une grande enquête pour peser sur le gouvernement à la rentrée

La CFDT a lancé mardi 12 juin une grande enquête sur la retraite, dont les premiers résultats seront communiqués en octobre et qui permettra d'”appuyer” ses propositions au gouvernement sur la future réforme, a annoncé mardi son secrétaire général, Laurent Berger.

Cette enquête va “nourrir le débat public”, en pleine concertation sur la future réforme des retraites et “appuyer nos propositions”, a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse.

Pouvoir d’achat, pénibilité, égalité femmes-hommes, perte d’autonomie…

Clôturée fin août, l’enquête (www.parlonsretraites.fr), qui va coûter 220.000 euros à la CFDT, se penche sur le “vécu” et “les attentes” des retraités, mais aussi des actifs, indépendants, fonctionnaires et chômeurs, a-t-il précisé.

Les quelque 200 questions balaient une quinzaine de thèmes, dont le pouvoir d’achat, la santé et la pénibilité, l’égalité femmes-hommes, le couple ou la perte d’autonomie.

Il n’y a pas de questions “techniques” sur les systèmes, alors que la CFDT est ouverte à une harmonisation, mais aussi sur une retraite par points.

“On ne voulait pas en faire un temps où on aurait dit +est-ce que vous voulez une réforme paramétrique ou systémique?+ On voulait partir du ressenti, du vécu des travailleurs”, a expliqué M. Berger.

Débat interne mené en parallèle à la CFDT

Parallèlement, un débat interne est en cours sur la réforme des retraites.

Le confédération espère que 50.000 personnes répondront à cette enquête, intitulée “Parlons retraites”. C’est quatre fois moins que celle qui avait porté sur le travail (“Parlons travail”) il y a deux ans, un objectif que Laurent Berger a expliqué par le fait qu’elle est proposée en période estivale.


Duval

Articles en lien