Rennes: Le locataire prêtait son appartement à des prostituées

Illustration d'un numro de tlphone ddi  la prostitution laiss sur la voie publique  Rennes.
Illustration d’un numéro de téléphone dédié à la prostitution laissé sur la voie publique à Rennes. – C. ALLAIN / APEI / 20 MINUTES

C.A.

Contrairement à d’autres villes de taille équivalente, Rennes a la particularité de ne pas voir la prostitution s’afficher dans la rue, mais il est évident que la pratique existe. La preuve avec l’interpellation la semaine dernière d’un homme suspecté d’avoir sous-loué son appartement à des prostituées à la Chapelle-des-Fougeretz, en périphérie de Rennes. L’affaire avait été signalée par des riverains en août 2014.

50.000 euros en trois ans

Au total, ce sont une soixantaine de prostituées qui auraient utilisé le logement, dont l’homme, âgé d’une quarantaine d’années, était locataire. Le prévenu exerçait la même activité à Saint-Malo et Nantes. Les gains sont estimés à 50.000 euros en trois ans. Lors de la perquisition, 1.500 euros en espèces et un d’un véhicule Audi ont été saisis. Le locataire sera jugé lundi par le tribunal correctionnel.

Articles en lien

Aller à la barre d’outils