Saïed, Ghannouchi… en Tunisie, les islamistes aux commandes

En recul de 17 sièges, Ennahda sera forcée à des alliances moins confortables que sous les gouvernements Chahed (Premier ministre sortant, désavoué par les derniers scrutins). Sans Qalb Tounes (« au cœur de la Tunisie »), le parti de Nabil Karoui, battu au second tour de la

Article source: http://www.leparisien.fr/international/saied-ghannouchi-en-tunisie-les-islamistes-aux-commandes-20-11-2019-8197404.php#xtor=RSS-1481423633

Articles en lien