Somptueuses et vertigineuses églises d’Éthiopie

Un moine près d’un réservoir qui récupère l’eau de pluie | Nigel Pavitt, Frédéric Courbet et Justus Mulinge / The American University in Cairo Press

 

«L’Éthiopie est l’un des plus anciens pays chrétiens au monde. Le souverain de l’empire d’Aksoum a été converti vers le IVe siècle par Frumentius, un Syrien capturé à bord d’un navire dans la mer Rouge et amené au tribunal. De cette époque aux années 1950, l’Église éthiopienne était présidée par l’Église copte égyptienne. Les églises ont été constamment attaquées au cours des siècles. Elles sont des centaines à avoir été pillées pour leurs trésors en or, puis détruites. Des dizaines de milliers de moines et de membres du clergé ont été massacrés. Avec une foi inébranlable, les Éthiopiens ont reconstruit chaque église détruite, parfois plus d’une fois. Sur cette photo, le moine Mikael, qui tient une croix de pèlerin, se trouve près de deux citernes de roche taillées à la main, qui recueillent assez d’eau pendant les pluies pour l’usage de la communauté pendant l’année entière.»

Articles en lien

Aller à la barre d’outils