«Street-pooling» : 27 ouvertures de bouches à incendie en une nuit à Paris et sa banlieue

Le Parisien – Aujourd’hui en France s’est procuré les chiffres de la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP). Pour la seule nuit de mercredi à jeudi, la préfecture de police de Paris (PP) a recensé 27 « ouvertures intempestives de bouches d’incendie » – 6 à Paris, 6 dans les Hauts-de-Seine, 7 en Seine-Saint-Denis et 8 dans le Val-de-Marne. Dans la capitale, une trentaine d’ouvertures de bornes à incendie ont eu lieu depuis le début de la canicule, notamment dans les arrondissements du nord de Paris, selon la mairie. Mais dans toute la région, ce sont des dizaines de bouches à incendie qui ont perdu des litres d’eau. Dans les Yvelines, des bouches à incendie ont été ouvertes à Trappes, Mantes-la-Jolie ou encore Saint-Quentin-en-Yvelines. Même constat en Essonne, à Massy, Ris-Orangis ou Grigny. Dans le Val-d’Oise pas moins de 37 bouches à incendie ont été ouvertes. La Seine-et-Marne n’échappe pas à la règle avec des bouches à incendie ouverte à Melun et Lagny.

Articles en lien