Théâtre: Bernard Borie – Au cœur du Mâle

 

En 2011, il présentait une nouvelle mise en scène du « Journal d’une femme de chambre » d’Octave Mirbeau. Aujourd’hui, avant tout agent artistique, Bernard Borie signe et met en scène une pièce de théâtre décalée. Un travail de toute une année, destiné à prendre du plaisir et à mettre en lumière de très bons acteurs émergents.   

 

Dans la clinique Gustave Malaimé, le mâle rôde… Justin, jeune inspecteur sur les traces d’un dealer se laisse distraire par Pauline, la mystérieuse femme de ménage portugaise. Alors quand s’en mêlent Rubyrose, l’infirmière en chef  lassée de son travail, et Marie-Ange, jeune femme fragile souffrant de la maladie d’amour, rien ne va plus !

« Au cœur du Mâle » est une histoire de jeu de rôle débridé, plongée dans une atmosphère qui n’est pas sans lien avec celles de Woodie Allen et de Canal plus. « Cette pièce, je l’ai écrite avec le sourire. J’aime le théâtre de l’inattendu et de la surprise, celui qui force des personnages aux multiples facettes à se confronter à des situations infranchissables. C’est animé de cette passion que j’ai réalisé ce spectacle, avec la volonté de faire autre chose que du théâtre de boulevard : l’envie de reproduire une histoire contée au naturel, teintée d’un humour à l’anglaise. Ce défi, moi et la petite troupe de comédiens l’avons relevé, avec un plaisir que l’on souhaite partager sur les planches ».

Beaucoup d’ambition ? Peut-être bien, car Bernard Borie et ses acteurs ne veulent pas en rester là ! Ils ont bien l’intention de permettre à cette histoire de perdurer le plus longtemps possible, en commençant par prolonger les représentations au Théâtre des deux rêves, courant octobre.

Le théâtre Darius Milhaud, dans le dix-neuvième arrondissement de Paris, accueille « Au cœur du Mâle » les 5 & 12 juin à 21h, le 27 juin à 21h15, les 16, 17, 23, 24, 30 & 31 août à 20h30. Les places sont disponibles en ligne, sur le site de l’officiel des spectacles et sur billetreduc.com, ou directement au théâtre.

B.B. @GazetteParis.

Articles en lien