«Une œuvre monumentale de Guillaume Bottazzi à La Défense» – MAJ du 18/09/15

«Une œuvre monumentale de Guillaume Bottazzi à La Défense»

Projet achevé! 

 

L’artiste peintre Guillaume Bottazzi va installer prochainement son atelier en plein air au pied de la tour D2 à La Défense où il réalisera une peinture de plus de 200 m².

Sogecap, Bouygues Immobilier, Sogeprom et l’Epadesa commandent cette œuvre, destinée à accompagner la transformation de ce quartier en profonde mutation.

bottazzi_paris_la_defense_6tableaux_410web

 

L’Art comme vecteur de communication

Guillaume Bottazzi a une grande expérience de la création dans l’espace public. Ses œuvres appartiennent désormais au patrimoine des villes où il les installe, contribuant ainsi à l’animation de lieux qu’il rend plus vivants. En renouvelant l’image du quartier, l’intervention de l’artiste contribue à renforcer son identité et à intégrer les différents éléments qui le composent.

En associant sa marque à un événement artistique, La Défense, le plus grand quartier d’affaire d’Europe, communique sur ses valeurs de manière très visible et contribue ainsi à créer un sentiment d’appartenance chez les employés qui y travaillent.

La fonction esthétique de l’Art

bottazzi_guillaume_laDefense14web

Dans l’univers de la ville, les œuvres d’art dans l’espace public adoucissent la confrontation à un urbanisme parfois perçu comme déshumanisé : elles contribuent au bien-être des habitants en introduisant de l’étrangeté dans leur quotidien, de la fantaisie dans la rigueur.

Pour Guillaume Bottazzi la dimension esthétique est toujours présente dans ses œuvres in situ qu’il ne conçoit ni comme provocantes ni comme fondues dans l’espace. L’artiste doit savoir s’adapter au site, proposer un dialogue entre l’œuvre et l’espace où il se situe, sans toutefois se plier à une commande. Guillaume Bottazzi ne transige pas, son œuvre n’est pas une illustration ni un miroir, elle s’adresse aux émotions. Les œuvres qu’il créé dans l’espace public sont vivantes, mouvantes, sans cesse renouvelées dans le regard des gens. De façon inattendue, on peut passer devant chaque jour sans s’en lasser, avec chaque fois un regard nouveau car l’Art stimule le potentiel créatif de celui qui la regarde.

L’Art comme outil de médiation

bottazzi_guillaume_laDefense10web

L’art dans l’espace public est partie prenante de la fabrique de la construction du mieux ensemble.

Les œuvres de Guillaume Bottazzi ne sont pas uniquement un jeu de couleurs et de formes ; elles créent des liens entre les passants, appelés à échanger, à dialoguer entre eux, à s’exprimer sur leur vision de l’œuvre ou de l’Art. Il en va de même dans les quartiers d’affaire où l’on reste “entre soi”. Avec cette œuvre en lien direct avec l’esplanade, Guillaume Bottazzi va interpeller les passants, les confronter à une réflexion sur l’Art et sur leur rapport à l’Art et construire des échanges entre eux. Parce que l’art a le pouvoir de nourrir la réflexion, les nombreux salariés qui chaque jour empruntent cette voie ne resteront pas indifférents : l’œuvre suscitera la parole, l’échange, introduisant un peu de convivialité dans les relations formelles du monde professionnel.

Informations pratiques :

Œuvre visible du public en cours de réalisation à partir du 16 septembre jusqu’à son aboutissement fin novembre 2014.

Quand : Tous les jours du lever au coucher du soleil 

Où : Passerelle Alsace – Place de l’Iris- 92095 Paris La Defense

Biographie de l’artiste:

Guillaume Bottazzi, peintre français, est né en 1971. C’est en Italie que, très tôt, il débute son activité artistique en se rendant à Florence découvrir la technique des maîtres anciens. Puis, de retour en France,

lauréat d’un concours, il s’installe dans un atelier attribué par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Cultu-relles). Très vite, il s’impose sur la scène artistique et entame une carrière internationale : il expose régulièrement en galeries et musées dans plusieurs pays en Europe, en Asie, aux Etats-Unis, notamment à New York où il s’ins-talle dans les années 2000. A partir de 1992, il combine travail en atelier, expositions en galeries et musées, et réalisation d’œuvres dans l’espace public, qui connaissent un grand succès.

A ce jour, Guillaume Bottazzi a signé près de 40 œuvres monumentales. C’est à Sapporo, au Japon, que sa ré-cente réalisation peut-être vue sur toutes les façades du Miyanomori International Museum of Art ; une œuvre de 900 m², fleuron de l’art contemporain dans l’île d’Hokkaido.

Au Japon toujours, à Tokyo, il impose son style avec plusieurs commandes artistiques du Mori Art Museum.

*****

 La peinture monumentale de Guillaume Bottazzi à La Défense est terminée!

Les reportages télévisés:

France 3 IDF : http://youtu.be/1K_FIajQNmg

France 24 : http://youtu.be/-rgFOYq7Nfo

TV5 Monde : http://youtu.be/2Vu2h54jHSM

bottazzi_guillaume_laDefense8web

Articles en lien