Yvelines : 32 interpellations après une rixe entre bandes rivales

1ER MAI

Selon des informations du Parisien, des restes d’animaux broyés ont été utilisés pour asperger les manifestants du 1er mai, à Paris. Un mélange initialement utilisé pour lutter contre les incendies.

Articles en lien