The HeadShakers: Album disponible

Pour son nouvel album, le groupe de funk lillois The HeadShakers reçoit des invités de marque comme Fred Wesley (légendaire tromboniste de James Brown et Maceo Parker entre autres) et Russell Gunn (actuel trompettiste de Marcus Miller), mais aussi la chanteuse Dréo.
Au sein des HeadShakers, toutes les influences se donnent rendez-vous pour une musique de la transe, de la danse qui parvient à réunir dans la fièvre toutes les cultures. De James Brown à Herbie Hancock et Franck Zappa, influences majeures du groupe, la musique parvient à associer des grooves puissants et des riffs électriques. Toutes les compositions originales et la majorité des arrangements reviennent au responsable artistique et saxophoniste ténor Pierre-Yves Langlois. Pour découvrir un nouvel extrait de l’album, The HeadShakers nous proposent un titre fort : We Jazz, We Rock, We Funk.
Clip de :  We Jazz, We Rock, We Funk :
https://youtu.be/RtLJlgTZTBo
The HeadShakers est une énorme machine à groove et aux riffs électrisés qui n’a qu’une finalité : vous secouer de la tête aux pieds ! Les origines du nom de la formation proviennent du célèbre groupe Jazz-Funk : The Headhunters, figure tutélaire qui inspire les huit musiciens lillois depuis déjà près de douze ans.
Les couleurs musicales de la formation vont de Herbie Hancock à James Brown, de Maceo Parker à Sly Stone en passant par l’univers rock de Franck Zappa. On retrouve dans The HeadShakers, un guitariste hendrixien, un percussionniste latin, un clavier électro, trois soufflants Jazz et un duo basse-batterie « Heavy Funk ». Basant son travail sur la composition, le groupe mène depuis sa création une carrière en constante accélération qui s’appuie sur la scène.
Après un premier album éponyme sorti en 2015, le groupe est de retour avec son second disque sur lequel on retrouve trois invités de choix : Fred Wesley, Russell Gunn, et la chanteuse Dréo.
Approuvée et validée par l’un des maîtres du genre, le tromboniste Fred Wesley lui-même, la musique de ces huit dealers de groove se nourrit aussi de Frank Zappa, dont ils se considèrent comme des disciples spirituels et soniques. Résultat, The HeadShakers envoie autant du riff de guitare à la Rage Against The Machine que des flambées de cuivres à la Trombone Shorty. Préparez-vous, ça va décoiffer !

Articles en lien